logo Orixha

Une technologie au service de la réanimation :
La plateforme LuncoLive

La technologie de ventilation liquidienne totale développée par Orixha a pour ambition de révolutionner la prise en charge des patients en réanimation.

À l'instar des ventilateurs conventionels ou du développement de dispositifs d'oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO), la technologie LuncoLive représente aujourd'hui le futur de la réanimation.

Au travers de l'induction ultra-rapide de l'hypothermie thérapeutique ou du support respiratoire, les applications de cette technologie sont multiples.

la ventilation liquidienne totale

Découverte dans les années 1960, la ventilation liquidienne consiste à faire respirer aux patients des liquides plutôt que du gaz. Cette technologie peut être utilisée comme support ventilatoire, pour des applications de lavage pulmonaire ou pour induire une hypothermie thérapeutique ultra-rapide.

Principe de la ventilation liquidienne

  • Le liquide respirable est instillé dans les poumons par un piston inspiratoire
  • Il apporte l'oxygène et se charge en dioxyde de carbone
  • Le liquide respirable est aspiré des poumons par un piston expiratoire
  • Le liquide est épuré de son dioxyde de carbone et chargé en oxygène
  • Le liquide est mis à température avant d'être réinstillé dans les poumons au cycle suivant

Grâce à des algorithmes avancés, la plateforme LuncoLive est capable de contrôler précisément les volumes et pressions de liquide instillé dans les poumons. Ceci permet de garantir la sécurité du patient tout en préservant la physiologie de ses poumons, d’où le terme « lung conservative liquid ventilation » pour désigner notre technologie.

L'arrêt cardiaque

L'arrêt cardiaque extra-hospitalier est un enjeu majeur de santé publique. Avec une incidence d'environ 6 pour 10 000 dans les pays occidentaux, environ 700 000 patients sont frappés par l'arrêt cardiaque chaque année en Europe et en Amérique du Nord. Parmi eux, environ 30% sont réanimés avec succès et transférés à l'hôpital où ils sont pris en charge dans les unités de soins intensifs.

Malheureusement, le taux de mortalité y reste très élevé et environ 70% des patients décèdent dans les quelques heures qui suivent en raison d'une défaillance cardiaque, neurologique ou multi-viscérale liées au syndrome post-arrêt cardiaque.

In fine, le taux de survie de l'arrêt cardiaque extra-hospitalier dans les pays développés est inférieur à 10%.

À l'heure actuelle, le seul moyen d'améliorer le pronostic de l'arrêt cardiaque est d'induire, le plus rapidement possible, une hypothermie thérapeutique. Comme l'ont montré les équipes académiques qui travaillent sur la physiopathologie de l'arrêt cardiaque, l'induction ultra-rapide de l'hypothermie thérapeutique permet de limiter le développement d'une inflammation délétère et de protéger le métabolisme cérébral après l'arrêt cardiaque. Finalement, cela permet de protéger les organes critiques comme le cerveau, le cœur et les reins.

Grâce au dispositif Vent2Cool, 15 minutes suffisent pour refroidir le cœur et le cerveau à 33°C

Vent2Cool

La ventilation liquide « lung conservative » développée par l’équipe d’Orixha peut permettre d'utiliser les poumons comme bio-échangeurs thermiques et d'ajuster ainsi en continu la température corporelle tout au long de la procédure.

Grâce à l'exceptionnelle surface d'échange que représentent ces organes, les vitesses de refroidissement fournies pour l'ensemble de l'organisme sont très supérieures aux dispositifs classiques d'induction de l'hypothermie.

En adaptant la plateforme LuncoLive pour le contrôle thermique, Orixha a pu développer un dispositif médical entièrement dédié à l'induction de l'hypothermie au décours de l'arrêt cardiaque : le dispositif Vent2Cool.

Cette technologie est issue de plusieurs dizaines d'années de recherche académique et sera la première application médicale de la ventilation liquidienne totale testée prochainement par Orixha. Expérimentalement, le dispositif Vent2Cool permet d'améliorer la survie de manière très importante en réduisant les séquelles neurologiques.

Les applications ventilatoires

La plateforme Luncolive présente un fort potentiel dans les applications de soutien respiratoire aux patients présentant un syndrome de détresse respiratoire aiguë.

L'équipe d'Orixha travaille actuellement à développer un nouveau dispositif capable de fournir un support ventilatoire en améliorant les échanges gazeux et en limitant le stress mécanique appliqué aux poumons comme lors de ventilation gazeuse conventionnelle. Ce dispositif, nommé Vent2Breathe est actuellement en cours de finalisation.